DIMCLIM
DIMCLIM
Techniques de Climatisation et de Conditionnement de l'Air Humide
Caractéristiques de l'air humideEquations de l'air humideDiagrammes de l'air humideTraitement d'air simpleTraitements d'air multiplesRenouvellement d'air neufCalcul du point de soufflageGradient de pression entre zonesClimatisation de confortEn constructionExercices complets sur les traitementsLogiciel de tracé et de dimensionnement
AccueilSe connecterS'enregistrerAccés aux fichiersM'envoyer un message

Logiciel DimClim en version finale téléchargeable après inscription.
Licences d'utilisation disponibles à la vente ou évaluation.
CONTENUS
ACCUEIL Systèmes

 

      Les techniques de traitement de l'air humide sont relativement complexes surtout lorsqu'elles sont utilisées pour le conditionnement de l'air dans un processus industriel.
Ce site résume les différentes notions nécessaires aux calculs de base sur les systèmes de traitement d'air et propose quelques outils qui vous aideront à appréhender ces calculs.
Ces outils sont disponibles après avoir rempli préalablement le formulaire d'inscription qui vous est proposé ci-dessus.

La perspective suivante présente schématiquement une installation de conditionnement d'air.

VUE D'ENSEMBLE
D'UNE INSTALLATION UNIZONE

Vue d'ensemble Grille d'air neuf Grille de rejet Filtration et batteries Registre d'équilibrage Caisson de ventilation (Reprise) Conduit d'air neuf Conduit de rejet Conduit de soufflage Bouche de reprise Registre de réglage Conduit de reprise Caisson de ventilation (Soufflage) Registre d'équilibrage Bouche de soufflage Caisson de mélange Bouche de soufflage

Sur cette représentation simplifiée, les élements sont les suivants:

Avant d'étudier les différentes techniques et calculs relatifs au traitement d'air d'un local, il est important de préciser la terminologie employée dans ce domaine:

NB : Les traitements complémentaires tels que la filtration (empoussièrement contrôlé...) , désinfection ( traitements antibactériens...) ne sont pas développés sur ce site.



Suivant la qualité (stabilité, réactivité, personnalisation des ambiances...) du traitement à effectuer ( température, hygrométrie, concentrations en poussières, hygiène de l'air ... ) imposera l'utilisation d'un système plus ou moins complexe.

La grande richesse, le nombre important des différents systèmes de conditionnement d'air ou de climatisation, les variantes de chacun d'eux, l'enchevêtrement des techniques des uns par rapport aux autres, et l'évolution continuelle des techniques utilisées, rendent difficile de classer logiquement, et de façon claire, les différents systèmes employés.

Une classification simplifiée en fonction soit du matériel ou du fluide utilisé est proposée ci-après.

Classification simplifiée des systèmes de traitement d'air :

L'ensemble du matériel est regroupé dans une enveloppe appelée centrale de traitement d'air et dans laquelle sont regroupés tous les éléments permettant de changer les propriétés physiques et thermodynamiques de l'air à traiter. Cet air est ensuite distribué par un réseau de conduits et diffusé par des bouches de soufflage ou diffuseurs (N.B.: la partie distribution et diffusion n'est pas étudiée ici).

Le traitement de l'air du local est effectué par des appareils complets et autonomes situés souvent dans ou prés des locaux à traiter. Ce sont principalement les climatiseurs autonomes, les "roof-top" ou modules de traitement autonome placés en toiture ...

Monobloc   Split    Roof Top  Unité de traitement d'air

 

 

 

 

 

L'installation possède un traitement d'air centralisé (centrales d'air neuf hygiénique par exemple) et des traitements décentralisés situés dans les locaux (cassettes, unités terminales) ou dans les conduits d'air terminaux

.

L'air est utilisé comme médium pour transporter les calories (air chaud) ou les frigories (air froid). Le traitement se fait en centrale de traitement d'air .

L'eau est utilisée comme médium pour transporter les calories ou les frigories. Le groupe central de traitement d'air est remplacé par des appareils terminaux complets (avec ventilateur), et où toute le production thermique est réalisée par des batteries alimentées en eau ( ex : ventilo-convecteur ou unité de traitement d'air).

En plus de l'air traité en centrale utilisé comme véhicule thermique, des appareils secondaires ou terminaux,alimentés en eau chaude ou froide, complètent le traitement.

Les appareils terminaux ont leur production énergétique autonome. En plus du ventilateur, ces appareils possèdent leur propre circuit frigorifique utilisé en climatiseur (refroidissement) ou pompe à chaleur (chauffage).

Toutes les applications de traitement proposées sur ce site font référence en grande partie aux systèmes dits "tout air" centralisés.

L'air humide étant le vecteur permettant de réaliser l'équilibre énergétique (dans ce cas, on dit aussi thermohydrique) des locaux à traiter, il convient au préalable de définir ses propriétés et caractéristiques.

Propriétés et caractéristiques de l'Air HumidePage suivante

Mot de passe oublié ?
Début de page
 • Climatisation
 • Conditionnement d'air
 • Installation centralisée
 • Installation décentralisée
 • Installation semi-centralisée
 • Systèmes "tout air", "tout
   eau, mixte

Bas de page
DIMCLIM © 2008-2014 WebDesign et Concept Tous droits réservés  | DimClim, DidaClim et PsychroDiag © Concept et Design Pascal FORT 2008-2014
Site hébergé par OVH.com | Déclaration CNIL N° 1654870
Support de paiement par carte bancaire

Valid XHTML 1.0 TransitionalCSS Valide !
Mentions légales | Contactez moi